Enregistrement manuel du fichier dll de Capture pour ArcGIS

À l’installation de Summit Evolution 7.2 et 7.3, il est possible que l’enregistrement dans ArcGIS du fichier dll de DAT/EM Capture échoue. Si c’est le cas, DAT/EM Capture ne se trouve pas dans le menu personnaliser d’ArcGIS, les palettes d’outils DAT/EM ne sont pas disponible dans ArcGIS et Summit Evolution ne contrôle pas le curseur dans ArcGIS.

Avant de commencer l’enregistrement manuellement, vérifiez les points suivants :

– Si une reprogrammation de la clé USB est requise, vous êtes-vous connecté localement comme administrateur pour lancer l’exécutable WriteLock? La reprogrammation de la clé USB ne peut fonctionner en mode de contrôle à distance.

– Avez-vous installé les logiciels de DAT/EM connecté localement comme administrateur?

– Est-ce qu’ArcGIS était installé et sa licence activée avant l’installation des logiciels DAT/EM?

– Est-ce que le fichier suivant est présent sur l’ordinateur?

« C:\Program Files (x86)\Datem Software\CaptureArcInfo.2010.dll »

S’il n’y est pas, faites une saisie d’écran de Start > All Programs > Datem Software > Release Information et envoyez-la à Info@photo-metrique.com. La procédure qui suit ne fonctionnera que si le fichier dll est installé.

1. Connectez-vous localement comme administrateur. Démarrez ArcGIS. Cliquez  » Personnaliser  » dans le menu principal et  » Mode personnaliser  » pour ouvrir la boîte de dialogue  » Personnaliser « .

dll-1

Cliquez « Ajoutez à partir d’un fichier » dans le bas de la boîte de dialogue.

dll-2

Sélectionnez « C:\Program Files (x86)\Datem Software\CaptureArcInfo.2010.dll »

dll-3

Ignorez le message ci-dessous et cliquez OK.

dll-4

Fermez et redémarrez ArcGIS pour que les changements soient activés.

Vérifiez que le menu DAT/EM et les palettes d’outils sont présent dans ArcGIS.

dll-5

dll-6

Si le menu « DAT/EM Capture » et les palettes d’outils ne sont toujours pas disponibles, contactez le service d’assistance technique de Photo-Métrique à Info@photo-metrique.com

Erreur de script Google Maps dans Summit Evolution

Si vous utilisez l’outil Google Maps dans les outils Summit, il est possible que vous ayez un message d’erreur.

google maps

Aussitôt que le curseur de Windows entre dans la fenêtre Google Maps, le message ci-dessous peut apparaître.

erreur de script

Cliquez non jusqu’à ce que la fenêtre d’erreur disparaisse. Si la fenêtre d’erreur est dans la fenêtre Google Maps, utilisez les touches de clavier pour cliquer non et ainsi éviter que le curseur de Windows se retrouve dans la fenêtre Google Maps, et fermez Google Maps.

Dans Internet Explorer, ouvrez « Supprimer l’historique de navigation » Ctrl+Maj+suppr.

IE cache

Cochez « Fichiers internet et fichiers de site web temporaires » et cliquez le bouton supprimer. Relancez l’outil Google Maps dans Summit Evolution.

 

 

Création de stéréomodèles et recouvrement minimum / maximum avec Summit Evolution

Vous pouvez générer vos stéréomodèles en sélectionnant dans le fenêtre Project, l’onglet Models et l’icône Generate models.

2016-07-25_16-15-18

Pour générer des stéréomodèles, vous pouvez utiliser la méthode manuelle ou la méthode automatique.2016-07-26_12-39-47

Avec la méthode automatique, dans la fenêtre Generate models, sélectionnez une méthode de génération de stéréomodèles. La solution la plus rapide est d’utiliser Match Exterior si les images ont déjà une orientation extérieure. Utilisez By image order pour générer des stéréomodèles avec des images qui ont une séquence numérique dans le nom d’image ex: 101, 102, 103… Un stéréo-modèle sera créé avec les images 101 et 102, ensuite un autre stéréomodèle avec les images 102 et 103 et ainsi de suite. Notez que cette méthode ne tient pas compte de l’emplacement géographique des images. si la suite numérique s’étend sur plus d’une ligne de vol, il y aura un stéréomodèle composé de la dernière image de la ligne et de la première image de la ligne suivante. Ces stéréomodèles peuvent être supprimés plus tard.

2016-11-11_12-53-22

lors de la création de stéréomodèles, il est possible de configurer la tolérance de recouvrement maximum Maximum overlap dans la fenêtre Generate Models. Combiné avec l’ajustement de la tolérance de recouvrement minimum Minimum overlap, il est possible de restreindre la création de stéréomodèles dans une plage de recouvrements d’images. Example : les images ont 80% de recouvrement, les stéréomodèles doivent avoir environ 60% de recouvrements, ajustez Minimum overlap à 55% et Maximum overlap à 65%.

Une tolérance d’angle de kappa peut être ajustée. Un stéréomodèle ne sera pas créé si la différence d’angle kappa entre deux images dépasse la tolérance spécifiée dans Kappa difference limit.

Dans le champ Z, on peut ajuster l’élévation à laquelle on désire voir de curseur lors de la première ouverture d’un stéréomodèle.

Images numériques à 4 canaux, RGBI

Si vous avez des images numériques disposant d’un quatrième canal pour l’infrarouge, il n’est pas nécessaire de l’extraire pour utiliser vos images numériques en visualisation RGB.

Une image que l’on peut visualiser en couleurs normales contiens trois bandes de couleur, R: red ou rouge, G: green ou vert et B: blue ou bleu. Certaines caméras numériques peuvent avoir un quatrième canal pour le proche infra-rouge ou l’infra-rouge. on dit alors qu’il s’agit d’image RGBI. Le canal infra-rouge est habituellement le premier ou le dernier canal de la liste. Le nombre de canaux d’une image est représenté par des numéros, ex; 0, 1, 2, 3. Summit Evolution ne peut afficher plus de 3 bandes de couleur. Par défaut, les bandes 0, 1 et 2. À noter que l’ordre des bandes de couleur peut varier selon le type d’image.

Avec « Chanel Manager » accessible dans Summit Evolution, il est possible de choisir dans quelles bandes de couleur placer trois des quatre canaux disponibles.2016-03-16_15-03-50

2016-03-16_15-05-38

Dans l’exemple ci-dessous; 0 = infra-rouge, 1 = rouge, 2 = vert et 3= bleu. 1 est assigné à la bande rouge, 2 est assigné à la bande verte et 3 est assigné à la bande bleue. L’image est donc affichée en mode RGB.

2016-03-16_15-13-29

 

On peut choisir d’afficher en infra-rouge en décalant les canaux, soit 0 (infra-rouge) = rouge, 1 = vert et 2= bleu. Affichage par défaut de Summit Evolution.

2016-03-16_15-17-42 2016-03-16_15-18-03

 

Si on part de l’affichage en RGB, on peut ne changer que la bande rouge avec le canal 0.

2016-03-16_15-23-202016-03-16_15-23-42

 

On peut aussi assigner le même canal à toutes les bandes. Ici, l’infrarouge.

2016-03-16_15-30-302016-03-16_15-30-52

 

Ou encore placer le canal 0 dans une autre bande de couleur comme le bleu.

2016-03-16_15-34-262016-03-16_15-34-51

 

Il est possible de conserver jusqu’à dix configurations et de changer l’affichage des bandes de couleur selon les besoins de la numérisation en tout temps avec le bouton de sélection de configuration de la palette d’outils « Imaging ».

2016-03-16_15-37-15

On peut aussi assigner les configurations sur des touches de raccourcis clavier.

 

 

Systèmes d’affichage stéréoscopique

Summit Evolution est compatible avec plusieurs systèmes d’affichage qui permettent la vision stéréoscopique des stéréomodèles. Photo-Métrique n’en fait pas la vente à sa clientèle et ce, pour plusieurs raisons. Dans le cas de certains équipements, les fabricants sont localisés à l’extérieur du pays et les frais de transport, d’assurance et de courtage ne permettraient pas à notre entreprise d’assurer un support à la clientèle à la hauteur de ses attentes sans facturer des frais additionnels qui pourraient être critiqués. Pour d’autres appareils, ils sont facilement disponibles sur le marché canadien et nos clients peuvent se les procurer sans difficulté comme n’importe quel ordinateur ou périphérique. Nous nous spécialisons donc dans le support technique logiciel et nous préférons nous concentrer sur cette activité. Ceci ne nous empêche nullement de conseiller notre clientèle quant aux équipements et périphériques qui leur permettront d’exploiter au mieux nos logiciels. Voici donc une brève description des systèmes d’affichage qui sont compatibles avec Summit Evolution, avec toutes les informations dont nous disposons.

Le système 3D Vision de NVIDIA est de loin le plus économique et le plus populaire au sein de notre clientèle (on peut se procurer un ensemble complet pour moins de 1000$).

nvidia

le système 3D Vision de NVIDIA utilise un seul écran LCD qui peut synchroniser avec la carte graphique à 120Hz. Avec un taux de rafraîchissement aussi rapide, le contrôleur graphique est en mesure d’envoyer une image complète de l’écran en 1/120 de seconde. En alternant l’image destinée à l’œil gauche et celle destinée à l’œil droit, on peut alors envoyer un souple stéréoscopique complet en 1/60 de seconde, ce qui est assez rapide pour que l’œil et le cerveau ne détectent aucune vibration ou « flicker » dans l’image visualisée. Ce système fonctionne en tandem avec des lunettes LCD spéciales qui agissent comme des obturateurs qui alternent à tous les 1/120 de seconde entre « gauche ouvert – droit fermé » et « gauche fermé – droit ouvert ». Le timing exact est fourni par un émetteur infra-rouge qui est branché dans un port USB de l’ordinateur et qui permet aux lunettes de se synchroniser correctement sur l’imagerie envoyée en alternance sur les deux images virtuelles du moniteur unique. Un tel système a cependant pour effet de réduire l’intensité lumineuse perçue de 50%: on a donc besoin d’un écran LCD capable d’une grande luminosité et possiblement, d’un clavier rétroéclairé afin de mieux y voir les touches. Notons en passant que le système NVIDIA est utilisé en bonne partie par les amateurs de jeux vidéo 3D, de là son coût abordable à cause du volume plus important de vente des appareils compatibles. Une configuration similaire qui utilise des lunettes dites « actives » ou LCD » est souvent retrouvée chez les fabricants de téléviseurs 3D. Il faut préciser que NVIDIA vend plusieurs modèles de contrôleurs graphiques qui permettent le mode 3D Vision dont plusieurs de la famille Geforce. Il faut être prudent: seules les cartes de la famille Quadro, qui supportent le mode OpenGL, sont compatibles avec le logiciel Summit.
Si vous désirez brancher un second écran, vous pouvez y ajouter une deuxième carte Quadro du même type et y brancher un second écran « 3D Vision Ready », vous aurez alors la possibilité d’ouvrir la fenêtre d’affichage Summit sur l’un ou l’autre de vos écrans. Vous pouvez aussi utiliser un second écran conventionnel. Les cartes Quadro peuvent généralement supporter un deuxième écran non stéréo. Il peut arriver cependant, dépendant de l’ordinateur, que cette configuration pose quelques problèmes. Pour la tranquillité d’esprit, nous conseillons un deuxième ensemble carte graphique/moniteur séparée. Assurez-vous cependant que votre ordinateur dispose de suffisamment de connecteurs pour y brancher deux cartes graphiques: certaines cartes-mères bon marché ne disposent que d’une seule fente d’extension PCI Express. Pour les cartes-mères qui disposent d’un contrôleur graphique intégré, il peut être nécessaire de la désactiver: la carte Quadro doit en tout temps être le contrôleur graphique principal de l’ordinateur. NVIDIA vend les kits de lunettes NVIDIA 3D Vision soit en kit, comprenant un émetteur infra-rouge et une paire de lunettes, soit en lunettes seulement. Vous pouvez acheter ces lunettes ou ces kits « Lunettes NVIDIA 3D Vision » directement sur le site Web de NVIDIA ou chez un distributeur informatique.

 

Les écrans LCD et projecteurs « 3D Vision Ready »

Il en existe de plusieurs fabricants, notamment Acer, Samsung, ViewSonic et Alienware. Nous ne recommandons pas un modèle en particulier: ce sont généralement des écrans de plus haut de gamme et leur qualité est généralement excellente. La liste des appareils compatibles est sur le site de NVIDIA. Vous y verrez également des ordinateurs portables: attention, plusieurs sinon la majorité de ces portables comprennent des contrôleurs graphiques de type Geforce et ils ne pourront donc pas fonctionner avec Summit. Il faut qu’un portable ait une carte Quadro, ou qu’il soit possible d’en intégrer une. Vous verrez également qu’il est possible d’utiliser le système 3D Vision avec des projecteurs compatibles. Chez Photo-Métrique, nous utilisons un projecteur ViewSonic PJD6531w qui fonctionne à merveille pour nos présentations et pour la formation en entreprise. Lorsqu’on utilise un projecteur en mode stéréoscopique, toutes les personnes de l’auditoire doivent évidemment avoir des lunettes actives NVIDIA.

Les écrans Planar sont des systèmes d’affichage spécialisés à deux écrans LCD, montés dans un ensemble doté d’un miroir polarisé qui permet de voir chacun des deux écrans de manière individuelle en utilisant une paire de lunettes polarisées.

planar

Comme l’un des deux écrans (celui monté en position élevée, que l’on voit en réflexion dans le miroir) doit être visualisé en inverse, le système Planar vient avec une carte d’interface qui se branche dans l’ordinateur comme une carte vidéo mais dont le travail ne consiste qu’à inverser le signal vidéo qui la traverse afin d’alimenter cet écran. L’ensemble produit une image stéréoscopique de grande qualité. Le système Planar requiert un contrôleur graphique de la série Quadro de NVIDIA. Une deuxième carte graphique peut être utilisée pour alimenter un second écran non stéréoscopique. Summit Evolution utilise le protocole OpenGL pour communiquer avec le contrôleur graphique, ce qui fait que seules les cartes de la famille Quadro de NVIDIA sont recommandées.
Planar a cessé la fabrication et la vente de ce système spécialisé à deux écrans.

Une alternative aux moniteurs Planar est maintenant disponible. Sonic4 de VRLOGIC, utilise le même concept que Planar, avec des moniteurs de 27″.

vrlogic

 

Une autre option d’affichage stéréoscopique compatible avec le logiciel Summit, est le moniteur HP Zvr 23.6-Inch Virtual Reality Display.

hp

 

 

Conversion du système de coordonnées d’un projet existant

Il est possible de convertir le système de coordonnées d’un projet Summit Evolution existant pour le faire correspondre à un projet numérisé dans un autre système de coordonnées.

Ouvrez la fenêtre « Coordinate Conversion » dans le menu « Orientation ».

2015-11-26_12-22-18

Summit Evolution ne requiert pas que le système de coordonnées soit défini dans un projet. Si les coordonnées ayant servi à l’orientation des images du projet sont dans le même système de coordonnées que, par exemple des données ArcMap, le projet Summit pourra alors être utilisé avec les données ArcMap. Si les données Summit Evolution et ArcMap se trouvent dans différents systèmes de coordonnées, une conversion du système de coordonnées peut alors être effectuée dans le projet Summit Evolution pour le faire correspondre aux données ArcMap.

La partie du haut de la fenêtre « Coordinate Conversion For Project » affiche le système de coordonnées actuel du projet. Si le système de coordonnées du projet Summit Evolution n’a pas été défini à la création du projet, WSG 84 (EPSG: 4326) est affiché par défaut sous « Input Coordinate System defined by Exteriors or Sensor models ».

2015-11-26_12-20-35

Pour convertir le système de coordonnées, Il est nécessaire de connaître le système de coordonnées utilisé à la création du projet Summit Evolution.

Sous « Input Coordinate System defined by Exteriors or Sensor models », cliquez 2015-11-26_13-01-34 et sélectionnez le système de coordonnées correspondant au projet Summit Evolution.

2015-11-26_13-21-13

Vous pouvez utiliser le code EPSG pour avoir une configuration conforme à vos données ArcMap de façon simple.2015-11-26_13-23-13

Suivez le même processus sous « Output Coordinate System » pour y définir le système de coordonnées désiré. 

2015-11-26_14-37-54

Les systèmes de coordonnées « input » et « Output » sont maintenant affichés dans la fenêtre « Coordinate Conversion For Project ».

Cochez la case sous « Activate the Conversion » pour appliquer la conversion en « output ».

On peut retourner au système de coordonnée originales du projet en tout temps en décochant la case sous « Activate the Conversion ».

Mise à jour Summit 7.1

Étape 1. Téléchargez l’application d’installation de Summit Evolution 7.1
Téléchargez la version 7.1 à partir de http://www.datem.com > Support menu > Upgrade >
“Download DAT/EM Software Release Ver 7.1”

Si vous avez des difficultés à télécharger, essayez un navigateur internet différent ou désactivez
temporairement votre antivirus et essayez de nouveau.
L’application à télécharger est Datem_Setup_7_1_blt_01_12_2015.exe
Assurez-vous que la taille du fichier téléchargé est bien de 905429 KB
Un fichier incomplet démarrera l’installation, mais s’arrêtera à mi-chemin.

Étape 2. Téléchargez le fichier Elevation Database
Ce fichier peut être téléchargé maintenant ou plus tard pendant l’installation de Summit
Evolution ou Landscape.
Il y a une nouvelle base de données d’élévation Blue Marble pour DAT/EM v7.1
À l’installation de DAT/EM v7.1, une fenêtre s’ouvrira automatiquement pour le
téléchargement de SetupElevationModels blt 01 07 2015.exe
Vous pouvez le télécharger maintenant avec le lien ci-dessous.
www.datem.com > Support > Downloads > Optional Items >

L’application à télécharger est SetupElevationModels blt 01 07 2015.exe
Assurez-vous que la taille du fichier téléchargé est bien de 1379483 KB
Un fichier incomplet démarrera l’installation, mais s’arrêtera à mi-chemin.

Étape 3. Licences réseau seulement! Installez Sentinel 7.6.7 sur le serveur de licences
Ne faire cette étape que si le serveur de licences n’est pas aussi utilisé comme poste de
travail. Si le serveur de licences est aussi un poste de travail, la mise à jour Sentinel 7.6.7 est
effectuée avec la mise à jour de Summit Evolution à l’étape 4.
Les pilotes Sentinel doivent être les mêmes sur les postes de travail et sur le serveur de
licences. Pour mettre à jour les pilotes Sentinel, deux méthodes sont possibles.
A) Lancez Datem_Setup_7_1_blt_01_12_2015.exe sur le serveur de licences pour
désinstaller l’ancien pilote et installer le nouveau pilote Sentinel 7.6.7. Répondez oui à la
question de modification du pare-feu et redémarrez quand demandé.
B) Téléchargez Sentinel Protection Installer 7.6.7 de www.datem.com > Support > Downloads
> ouvrez “Drivers” >
Lancez l’application sur le serveur de licences. Répondez oui à la question de modification du
pare-feu et redémarrez quand demandé.

Étape 4. Téléchargez le fichier .zip contenant les applications Writelock et les codes
d’installation
Toutes les clés Sentinel doivent être reprogrammées pour l’installation de DAT/EM
v7.1.
Après la reprogrammation de la clé, celle-ci ne pourra plus supporter une installation DAT/EM
v7.0 ou plus ancienne. La mise à jour doit être simultanée sur tous les postes de travail
pour la version 7.1.
1. Téléchargez le fichier .zip contenant les applications Writelock et codes d’installation à
partir du lien fournit dans le courriel de mise à jour.
2. Connectez-vous localement comme administrateur à tout ordinateur ayant une clé USB
Safenet Protection Installer. Si la version DAT/EM présente est v6.8 ou v7.0, Sentinel v7.6.5
permet le lancement et l’exécution de l’application Writelock.exe.
3. Décompressez le fichier .zip contenant les applications Writelock et codes d’installation sur
le poste ou est connectée la clé USB.
L’application Writelock ne doit pas être lancée par un réseau.
Ne pas utiliser de contrôle à distance.
Une seule clé DAT/EM peut être connectée à la fois.
L’ordinateur doit avoir Sentinel Protection Installer 7.6.5 ou 7.6.7 en fonction.
4. Retirez toutes autres clés et connectez votre clé DAT/EM a un port USB.
5. Lancez l’application « Writelock nnnnn (ver 7.1).exe » qui correspond au numéro de la clé
DAT/EM et cliquez « Update ».
Un message « Updated lock » suivi de votre numéro de clé devrait suivre. Cliquez « OK ».
6. Si l’installation de Summit Evolution v7.1 est prévu sur ce poste de travail, déconnectez la
clé et reconnectez-la pour recharger les pilotes. La clé est maintenant prête pour l’installation
de Summit Evolution v7.1.
Si vous devez reprogrammer plusieurs clés sur un même poste de travail, déconnectez la clé
reprogrammée et connectez la clé suivante pour la programmer. Répétez le processus pour
toutes les clés à reprogrammer.
Si pour quelques raisons vous désirez retourner à la version 7.0, reprogrammez votre clé
avec l’application Writelock contenant « 7.0 » dans le nom contenue dans votre fichier .zip.

Étape 5. Installation des logiciels DAT/EM
Une clé v7.1 doit être connectée à l’ordinateur ou à un serveur de licences.
Pour installer DAT/EM en Windows 7 ou Windows 8.x :
1. Connectez-vous localement comme administrateur.
Le compte administrateur doit avoir plein accès en lecture et écriture.
Ne pas utiliser de contrôle à distance.
2. Assurez-vous d’avoir toutes les mises à jour Windows. Installez toutes les mises à jour
Microsoft Office 2007 si applicable.
Redémarrez si demandé.
3. CAD/GIS
Si des mises à jour AutoCAD, MicroStation, ArcGIS ou Global Mapper sont installées, vérifiez
les compatibilités dans le document de notes de mise à jour (DAT/EM Release Notes)
Si une mise à jour Global Mapper est faite de la version 15 à la version 16, désactivez l’extension DAT/EM dans
global Mapper avant de désinstaller GM 15. Sélectionnez GM15 > Module
> Help > Module/Extension License Manager > et décochez DAT/EM Capture for Global
Mapper.
Installez maintenant tous service pack ou patch disponible pour vos CAD/GIS.
4. Assurez-vous que la clé est bien connectée à l’ordinateur ou à un serveur de licences.
5. À faire seulement s’il s’agit d’une mise à jour d’une installation DAT/EM existante. Lancez
l’application Datem_Setup_7_1_blt_01_12_2015.exe pour désinstaller la version existante.
6. Lancez Datem_Setup_7_1_blt_01_12_2015.exe.
Si ce n’est déjà fait, l’application installera Microsoft Visual C redistribution files. Il est possible
que l’application demande un redémarrage du système. Redémarrez et relancez
Datem_Setup_7_1_blt_01_12_2015.exe.
Si Sentinel Protection Installer v7.6.7 n’est pas installé, une installation ou une mise à jour
sera faite. Cliquez oui pour les changements de paramètres du pare-feu, et oui pour
redémarrer.
7. Lancez Datem_Setup_7_1_blt_01_12_2015.exe pour installer la version 7.1.
Un numéro de série vous sera demandé. Vous le trouverez dans le même fichier .zip où se
trouvent les applications Writelock, dans le dossier « Installation Codes ».
# Release Version: 7.1
— Summit Evolution Serial/Keycodes —
12345 123456-1234567-1234567 (summit_pro acad esri)

Vous pouvez copier / coller le code d’installation, dans l’exemple ci-dessus 123456-1234567-
1234567, dans le champ « Serial Number ».

Sans titreNotez que les champs « Username » et « Company Name » doivent contenir quelque chose.
8. À faire seulement pour Summit et Landscape. Ne pas faire cette procédure pour MapEditor.
L’application d’installation détecte la version installée de « elevation model database » et peut
demander de télécharger la mise à jour. Vous pouvez accepter le téléchargement s’il n’a pas
déjà été fait à l’étape 2.
Lancez SetupElevationModels blt 01 07 2015.exe pour avoir la version 7.1.
Il est possible de télécharger et installer cette mise à jour plus tard. Vous pouvez télécharger
cette mise à jour en tout temps du site de DAT/EM.
http://www.datem.com/support/downloads/ > « Optional Items » > sélectionnez
« Elevation Model Database for version 7.1 ».
9. À faire seulement si vous avez une licence DAT/EM-PCI Runtime ProPack active, et vous
n’avez pas déjà la version 7.0 fonctionnant avec PCI ProPack.
Téléchargez et installez « DAT/EM ProPack for version 7.1 ».
http://www.datem.com/support/downloads/ (Ouvrez « Optional Items » et sélectionnez le lien
« DATEM ProPack for version 7.1 »).

Pour les instructions d’installation.
http://www.datem.com/support/downloads/(Ouvrez « Manuals », Déroulez la liste jusqu’à
« Installation Instructions », et téléchargez « ProPack Installation Instructions »).
Si Summit Evolution 7.0 était installé et fonctionnait avec PCI ProPack, il n’est pas nécessaire
de répéter l’installation.